La méthode complète pour lancer votre produit en ligne

20 Mar 2024

Hello ! 👋

La création et la vente d’un produit en ligne (manuel, ebook, formation) constituent un excellent moyen de partager votre expertise tout en générant des revenus supplémentaires.

Toutefois, nombreux sont ceux qui s’y essaient et qui ne parviennent pas à vendre le moindre produit.

Depuis plusieurs mois, j’accompagne des entrepreneurs dans la conception et la promotion de leur produit, et je vais vous partager les étapes clés pour maximiser vos chances de succès.

Je m’appuierai sur l’exemple de deux cas clients :

Thibault Louis auteur de Solopreneur d’Élite

Solopreneur d’Élite de Thibault Louis : un manuel destiné aux solopreneurs, offrant toutes les clés pour réussir leur entreprise, notamment comment :

  •   Créer des offres irrésistibles,
  •   Cibler des clients à haute valeur,
  •   Déléguer efficacement,
  •   Exceller sur LinkedIn, créer une newsletter et un podcast vidéo,
  •   Acquérir l’état d’esprit financier des meilleurs solopreneurs.
    Emmanuel Bismuth, auteur de la Bible Malt

La Bible Malt d’Emmanuel Bismuth : une formation pour maîtriser les secrets de la plateforme Malt, incluant :

  •   La création et l’optimisation d’un profil captivant,
  •   La compréhension et l’exploitation de l’algorithme de Malt,
  •   L’obtention d’avis clients notés 5/5,
  •   La réussite des premières missions sur Malt,
  •   La gestion du temps pour gagner plus de 4 heures par semaine,
  •   100 astuces pour devenir un incontournable sur Malt.

J’ai eu le privilège d’accompagner ces deux clients dans la conception ou la promotion de leur matériel pédagogique, et je vais vous dévoiler notre démarche étape par étape.

Bonne lecture ❤️


Au sommaire

LE SUPPORT PÉDAGOGIQUE

  1. Définir l’idée et la cible
  2. La création du contenu
  3. Le choix de la plateforme

LA VENTE

  1. Pricing et Upsell
  2. Marketing et lancement
  3. Ventes et suivi

AMÉLIORATION CONTINUE

  1. Collectez des feedbacks
  2. Mise à jour
  3. Promotion continue

CONCLUSION


LE SUPPORT PÉDAGOGIQUE

1. Définir l’idée et la cible

Il peut sembler basique, mais l’idée et la cible constituent les fondations de votre support pédagogique.

L’idée : Si votre idée n’est pas claire, elle ne le sera pas non plus pour votre audience, et vous ne parviendrez pas à la valoriser, et donc à la vendre. Trouvez votre niche en sélectionnant un sujet dans lequel vous êtes expert et qui intéresse également votre audience.

Un autre moyen consiste à répondre à vos propres problèmes. En effet, si vous avez eu une problématique et que vous avez eu du mal à trouver la solution, vous n’êtes sans doute pas le seul. Si vous êtes parvenu à la résoudre, vous pouvez documenter le processus et envisager de le vendre.

La cible : Pour la cible, c’est un peu la même chose.
Le pire moyen d’échouer est de s’adresser à tout le monde. Je vous recommande donc d’analyser votre audience : Identifiez les douleurs, les problèmes et les désirs de votre public cible.

Si besoin, utilisez les sondages sur LinkedIn, ou créez-en un sur Typeform, réalisez des entretiens, des cafés visio, etc. L’objectif est de valider votre idée ou d’en trouver une.


2. La création du contenu

Avant tout, préparez un plan (même non abouti) de votre support pédagogique, et organisez-le en chapitres logiques. Peut-être qu’il évoluera en cours de route, mais ça vous donnera une méthode et une structure pour avancer.

Pour une formation, mixez les formats (vidéo, audio, texte, quiz) pour rendre l’apprentissage plus interactif.

Pour un ebook ou un manuel, concentrez-vous sur la valeur du contenu rédigé de qualité et les illustrations.

Le cas de Solopreneur d’Élite :

Thibault recherchait une personne capable de l’accompagner à créer un support pédagogique regroupant l’ensemble de ses apprentissages. Il avait déjà le plan, mais il n’arrivait pas à avancer, et ne trouvait personne pour s’adapter à ses méthodes de travail.

Dans son cas, nous sommes donc partis de son plan, et nous avons convenu qu’il m’envoie un vocal par jour et par thématique. Pendant plusieurs semaines, Thibault m’a donc envoyé les notes vocales de ses contenus via WhatsApp.

J’ai ensuite utilisé vook.ai pour les transposer à l’écrit. Puis, j’ai demandé à ChatGPT de les reformuler en conservant le ton et le style de Thibault.

Voici le prompt utilisé :

“Je suis l’assistante de Thibault, un entrepreneur français qui écrit un manuel dédié au solopreneuriat. Je dois rédiger son support pédagogique à partir des vocaux retranscrits ci-dessous.

Peux-tu me rédiger le contenu ci-dessous en conservant à l’identique les propos de Thibault. Utilise le vouvoiement dans tes formulations. Peux-tu me proposer des chapitres et une hiérarchie pour ce contenu.”

Quand ce n’était pas à la hauteur, je reformulais moi-même. J’ai transposé cela sur un Notion, puis je l’ai enrichi de photos, de mèmes, de liens, etc.

Le cas de La Bible Malt :

Pour Emmanuel, le fonctionnement a été différent.
Emmanuel avait déjà de nombreux contenus (Masterclass, vidéos, PowerPoint, notes écrites à divers endroits), mais il n’avait pas de plan pour la Bible.

Je lui ai donc recommandé de réfléchir à une structuration. À partir de ça, c’est lui qui a rédigé les contenus textes et tourné ses vidéos par lui-même.

J’ai simplement eu à intégrer le contenu textes + vidéos + masterclasses dans le Notion et à l’illustrer. Le travail du contenu a été plus rapide pour moi.


3. Le choix de la plateforme

Pour les formations, il existe de nombreuses plateformes : Systeme.io, Podia, Moodle, Articulate, Teach up, Teachable, ClickFunnels, Learnybox, Formator, Kajabi, etc. Elles offrent des outils complets pour héberger votre formation, gérer les inscriptions, et traiter les paiements.

Votre choix doit être fait en fonction de vos besoins et de ce que vous souhaitez offrir comme parcours à vos utilisateurs.

Pour le manuel comme celui de Solopreneur d’Élite, ou pour la formation La Bible de Malt, nous avons choisi Notion.

Notion est très facile d’utilisation, rapide à mettre en œuvre, et pratique à enrichir régulièrement. De plus, c’est un support qui offre la possibilité de naviguer de chapitre en chapitre en toute liberté. Emmanuel et Thibault avaient tous les deux envie que leurs supports soient consommés comme en “snack content”.

Pour sécuriser l’accès à la formation et automatiser les inscriptions, c’est l’équipe de Maddalena Martini, VA World, qui s’en est chargée, en connectant Sotion et Zappier à Notion.


LA VENTE

1. Pricing et Upsell

Concernant le tarif, si vous êtes sur un manuel ou ebook misez sur un tarif abordable (entre 30 et 250€). Les produits digitaux sont nombreux, et la valeur n’est pas identique à un coaching ou une prestation complète. Soyez donc cohérent et misez sur le volume et le long terme.

Dans le cas d’une formation complète, le tarif sera à étudier en fonction des prix du marché, de votre cible et de la valeur apportée (certifications, connaissances, compétences, etc.)

Vous pouvez également compléter votre support pédagogique d’un upsell ou downsell. Pour Emmanuel par exemple, nous avons choisi de proposer ses coachings individuels en complément de la Bible dans le parcours d’achat.

Pour le lancement, je vous recommande de commencer par un prix promotionnel et de l’augmenter sous 10 jours pour créer le FOMO.


2. Marketing et lancement

Dans ma newsletter Le guide ultime pour vendre en ligne : 7 secrets de pros pour booster vos ventes je vous expliquais les raisons pour lesquelles il me semble indispensable d’avoir constitué une audience qualifiée en amont de votre marketing.

Le but est d’utiliser votre présence sur LinkedIn et votre newsletter pour teaser le contenu, susciter l’intérêt, puis vendre. Au moment du lancement, organisez des webinaires gratuits, utilisez le marketing par email, et créez des partenariats avec d’autres professionnels pour promouvoir votre produit.

Le cas de Solopreneur d’Élite :

Avec plus de 100 000 abonnés sur LinkedIn, et 3 ans à accompagner des startups et des N°1 solopreneurs, la réputation de Thibault Louis n’est plus à prouver. De plus, c’est un excellent marketeur.

Quelques posts, e-mails, stories Instagram et une masterclass lui ont permis de vendre de nombreux exemplaires. Je n’ai pas eu à l’accompagner sur ce point, mais je l’ai aidé dans la conception de sa page de vente en collaboration avec l’équipe de Maddalena.

Le cas de la Bible Malt :

Dans le cas d’Emmanuel, c’était différent. Bien que régulier dans son contenu LinkedIn, Emmanuel n’avait pas de newsletter quand nous avons démarré.

Nous avons donc commencé par créer une page de capture et organiser une masterclass sur Malt pour récolter des emails et susciter l’intérêt.

Je me suis occupée de créer des visuels pour illustrer ses posts et ses bannières sur Notion, de mettre en forme les contenus pour ses masterclasses. J’ai également créé la page de vente.


3. Ventes et suivi

Mettez en place des séquences d’emails automatiques pour guider les prospects vers l’achat. Au moment du lancement, n’ayez pas peur d’envoyer une série de 3 à 5 mails en une semaine. Mettez en place un ou plusieurs codes promo pour les primo-acheteurs, et communiquez-les à votre audience (sur LinkedIn, par e-mail ou en masterclass).

Support client : Assurez un suivi de qualité après la vente pour encourager des avis positifs et des recommandations.

Le cas de la Bible Malt :

J’ai aidé Emmanuel dans la rédaction de ses posts et emails de lancement. Il a également fait 2 masterclasses la semaine de son lancement, et nous avons mis en place un code promotionnel pour les early adopters.


AMÉLIORATION CONTINUE

1. Collectez des feedbacks

Utilisez les retours de vos clients pour améliorer constamment votre contenu. Vous pouvez envoyer un sondage (anonyme ou non) par e-mails aux acheteurs pour avoir leurs avis en toute transparence.

2. Mise à jour

Actualisez régulièrement votre support pédagogique pour qu’ils restent pertinents et attractifs aux yeux de votre audience.

Thibault Louis a déjà ajouté un bonus à Solopreneur d’Élite en y intégrant L’offre Blitzkrieg, de l’idée au premier euro en 24h. Il y explique comment 24 heures suffisent pour lancer votre produit en ligne.

3. Promotion continue

Parlez régulièrement de votre produit dans vos posts, et placez un lien d’achat dans votre newsletter, vos signatures mails, ou sur vos profils sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez également programmer des masterclasses tout au long de l’année, penser à de l’affiliation et des partenariats.


Conclusion

Les produits en ligne sont souvent des side projects.
Nous ne pouvons pas être sûrs qu’ils fonctionnent, et souvent, nous procrastinons leur création et l’aboutissement du projet.

En vous engageant avec moi, vous aurez la certitude d’aller au bout et de sortir votre support. Emmanuel et Thibault m’ont tous les deux confié que c’est l’une des choses pour lesquelles je les ai le plus aidés.

La clé du succès réside dans la qualité du contenu, une bonne compréhension de votre audience, et une stratégie de marketing solide. Exploitez votre audience existante sur vos réseaux sociaux et votre newsletter pour maximiser votre portée dès le départ.